15 juin : Les chefs d’établissement vont être formés à l’évaluation des enseignants

Mis en avant

Lors de la CCMI 1er degré de ce jeudi 15 juin 2017, nous avons  eu la confirmation par l’administration qu’une formation destinée à tous les Chefs d’établissement 1er et 2nd degré serait proposée au début de l’année scolaire 2017/2018.

En effet, lors des rendez -vous de carrière prévus par les PPCR , l’appréciation de la valeur professionnelle des enseignants 1er et 2nd degré comprend également un entretien professionnel avec le Chef de l’Etablissement dans lequel ils sont affectés à titre principal .

Attention ! De nombreuses informations seront désormais  transmises par l’administration via notre messagerie académique. Pensez à la consulter régulièrement.

12 juin : Personnels OGEC, la révision des classifications est signée

Mis en avant

La révision des classifications était très attendue par les salariés. Après 11 séances de négociation en 2016 et 2017 durant lesquelles la Fep-CFDT a toujours été la principale force de proposition, la négociation s’est conclue le 30 mai 2017.

Après avoir consulté les syndicats et les membres de son instance décisionnelle, la FEP-CFDT a signé le 12 juin la révision de l’accord sur les classifications. Plus d’informations sur la page « Personnels OGEC » de ce site…

8 juin : Communiqué FEP CFDT

Mis en avant

Conseil supérieur de l’éducation du 8 juin : En marche… arrière !

Lors de ce Conseil, deux projets de textes visant à modifier l’organisation de la semaine dans les écoles maternelles et élémentaires ainsi que celle des enseignements dans les classes de collège vont être présentés.

La Fep-CFDT récuse la méthode employée qui ne laisse place ni à l’évaluation de deux réformes, certes imparfaites mais emblématiques, ni à la concertation des acteurs du système éducatif. Cette méthode est inquiétante pour l’avenir.

La Fep-CFDT récuse également les propositions du Ministre qui risquent d’avoir pour effet de tuer dans l’œuf les réformes visées.

Cela confortera en tout cas la position des nombreux établissements privés qui ont refusé tout aménagement scolaire dans le primaire et cela incitera des établissements à détourner de son objet principal la réforme du collège, soit la réussite de tous les élèves et notamment de ceux les plus en délicatesse avec le système.

23 mai : Attentat de Manchester : la CFDT solidaire des victimes

Mis en avant

Encore une fois, le terrorisme a frappé sur le sol européen. Encore une fois, des terroristes ont cherché à tuer, blesser, mutiler, aveuglément et le plus possible. Encore une fois, ils ont ciblé ceux qui font la fête, qui témoignent dans la musique et le spectacle de leur optimisme, de leur joie de vivre, et de vivre ensemble. Encore une fois, ils ont voulu, par le choix du moment de l’attentat, tuer des jeunes et leurs parents, pour porter la peine et la douleur au cœur des familles.

Plus que jamais, la bestialité du terrorisme nous oblige à faire preuve des valeurs constitutives de nos sociétés démocratiques : la fraternité, la tolérance et la confiance dans l’avenir.

La CFDT exprime sa profonde tristesse devant les victimes de l’attentat de Manchester, et elle adresse à leurs proches sa pleine et entière solidarité.

La CFDT a envoyé un message de soutien au Syndicat britannique Trades Union Congress (TUC).

18 mai : communiqué de la FEP CFDT après la nomination des ministres

Mis en avant

Madame, messieurs les ministres, n’oubliez jamais les personnels 

La Fep-CFDT prend acte de la nomination de madame Frédérique Vidal à l’Enseignement supérieur, la Recherche et l’Innovation, de monsieur Jacques Mézard à l’Agriculture et l’Alimentation et de monsieur Jean-Michel Blanquer à l’Education nationale. Les enjeux pour les domaines dont ils auront la charge sont considérables, la Fep-CFDT en est consciente.

Concernant le système éducatif, les premières déclarations et actions de monsieur Blanquer seront déterminantes car elles indiqueront sa volonté de s’inscrire dans la loi d’orientation de 2013 ou non. La Fep-CFDT rappelle qu’elle ne souhaite ni dé tricotage,  ni recul. Il faut au contraire continuer à construire. Construire nécessite de mieux associer les personnels aux décisions devant être prises. Les agents de droit public que sont les enseignants sous contrat avec l’Education nationale et l’Agriculture en font partie, ils ne doivent pas être oubliés. Depuis 2012, la voix des personnels de l’enseignement privé a pu être mieux portée grâce à la formalisation du dialogue social entre les ministères de tutelle et les organisations syndicales représentatives. Ce dialogue social a vocation à être confirmé et renforcé.

La Fep-CFDT, première organisation syndicale dans l’enseignement privé, escompte être reçue par les ministères très rapidement, comme le seront très probablement les organisations syndicales du public les plus représentatives.