Page des retraités et des futurs retraités

BESOIN D’INFOS SUR VOTRE FUTURE RETRAITE ?

Venez retrouver nos spécialistes

MERCREDI 25 mai de 14h à 16h30

dans nos locaux du 254, Boulevard de l’Usine, 59000 Lille

**************

Projet de réforme des retraites :

réactions de la SSR enseignement privé du Nord

 Après un long débat lors de notre réunion de responsables SSR du 27 septembre 2013, nous nous sommes mis d’accord sur le texte ci-dessous que nous avons transmis à nos UTR et à l’UFR. En effet, l’expression des structures syndicales de base, sur un sujet aussi important, est un signe de vie démocratique à l’intérieur de notre organisation.

 « Nous avons pris connaissance avec attention du projet de réforme des retraites.

La CFDT parle d’un projet de réforme équilibré et de mesures de justice sociale.

Certes, des mesures qui réduisent les inégalités pour les femmes, pour les jeunes sont  les bienvenues ; la prise en compte de la pénibilité va également dans le bon sens.

Mais, ne s’agit-il pas de mesurettes pour nous faire avaler des couleuvres ?

En effet, nous nous indignons de l’allongement progressif de la durée de cotisation entre 2020 et 2035. Ainsi, les jeunes nés en 1973 devront cotiser 43 ans pour avoir une retraite à taux plein. Or, chacun sait qu’ils entrent de plus en plus tard sur le marché du travail. Avec 43 ans, il sera impossible à un nombre croissant d’entre eux d’accéder à une retraite à taux plein ou alors ils devront aller au delà de 67ans !!

De plus, on nous rabâche qu’on vit plus vieux et qu’il faut travailler plus longtemps. Mais on oublie de préciser que l’espérance de vie en bonne santé diminue depuis plusieurs années et que la souffrance au travail augmente.

Comment la CFDT peut-elle se féliciter du maintien de l’âge de départ et, dans le même temps, accepter un allongement de la durée de cotisation ? Ce qui entraînera ou la baisse du montant des retraites car décote, ou le départ après  67ans!

Comment peut-elle parler d’un financement partagé, alors qu’on entend que les cotisations patronales seront récupérées ailleurs et que les richesses n’ont jamais été aussi mal redistribuées ?

En 1982, les dividendes représentaient 3,2 % du PIB. En 2011, ils représentaient 9,3 % du PIB. Ce qui représente 180 milliards d’€ par an, versés aux actionnaires. Pourquoi la CFDT ne revendique-t-elle plus l’introduction de nouvelles ressources dans le système en mettant à contribution les revenus du capital ?

En 2010, la CFDT appelait à manifester contre la loi Fillon qui reculait l’âge de départ et aujourd’hui elle accepte l’allongement de la durée de cotisation et donc la baisse du montant des retraites ou le recul de l’âge. Où est la cohérence notamment par rapport aux positions débattues et adoptées lors de nos Congrès ?

En 2012, la gauche a été élue pour défendre nos droits à retraite, pas pour les remettre en cause. Notre président s’y était engagé. Comment la CFDT peut-elle accepter un tel projet ?

Nous souhaitons que notre analyse soit relayée auprès de la Confédération par nos UTR du Nord et par notre UFR-FEP ».

Adopté à l’unanimité

lors de la réunion de l’équipe responsable de la SSR

le 27.09.2013

Téléchargez la lettre aux adhérents du 14 novembre 2013 en cliquant ici :  CFDT 59/62 retraités

Bienvenue aux futurs retraités et aux retraités.

permanence retraite

Je prends ma retraite mais, je reste syndiqué(e) !

IMG_1959_2Plus de patron, de directeur, pension assurée, la vie est belle ! A quoi bon alors rester syndiqué(e) ? Il n’y a plus de soucis à se faire ! Pas si sûr !!!  Ce n’est pas parce qu’on est retraité que les problèmes ont disparu. Bien sûr, au moment de la cessation de l’activité salariée, on est sans doute loin des préoccupations de santé,  de perte d’autonomie. On est encore en pleine forme et plein de projets. Mais nul ne sait ce que l’avenir lui réserve.

(suite…)

Pas facile de préparer son dossier retraite !

C’est vraisemblablement ce que se sont dit la vingtaine d’enseignants qui, ce 15 mai 2013, se sont succédé dans nos locaux CFDT de Fives, tous persuadés de la nécessité de préparer à l’avance et avec sérieux leur dossier retraite. Et, pour cela, rien de mieux que de se faire aider par des militants compétents. Pascal Brandt, Marie-Odile Lhermitte et Corinne Haezebrouck étaient donc au rendez-vous pour assurer cette permanence retraite.

Accueillis par un groupe de militants de la Section Syndicale de Retraités (SSR) du Nord, ils ont pu attendre leur tour en bavardant et en échangeant à propos de leur travail mais aussi de leurs préoccupations de futurs retraités.

Enseignants du 1er degré, de collège, de lycée, tous ont donc bénéficié d’une aide précieuse, à la fois pour préparer la constitution de leur dossier et surtout pour calculer le montant de leur future pension, un calcul qui devient de plus en plus complexe au fil des réformes successives qui s’empilent. Certains se sont fait expliquer des notions qui leur paraissaient lointaines ou un peu floues, le RETREP, la Retraite additionnelle, la décote…..

Et tous sont repartis avec un dossier contenant une foule de renseignements pratiques. Elaboré par la SSR – CFDT Enseignement Privé, celui-ci leur permet maintenant de poursuivre le travail commencé lors de cette permanence. Ainsi armés, ils pourront en toute connaissance de cause prendre toutes les décisions qui s’imposent et notamment la date de leur départ à la retraite. Ce dossier est également disponible au SEP-CFDT à la Bourse du Travail de Fives-Lille.

Et, une fois retraités, ne doutons pas qu’ils rejoindront la SSR-CFDT Enseignement Privé où ils pourront défendre les revendications des retraités, notamment l’augmentation des basses pensions, la protection sociale, le droit à la santé pour tous….

Marguerite-Marie Béghin

NB. Pour toute demande d’évaluation, vous pouvez contacter Pascal Brandt (mapabrandt@orange.fr) ou Marie-Odile Lhermitte (madlher@free.fr)

%d blogueurs aiment cette page :